dimanche 25 septembre 2011

Fiches de suivi et d'auto-évaluation pour la dissertation et l'explication de texte en philosophie


Dissertation



Explication




Avertissement : ces fiches ne sont pas magiques !

Ces fiches peuvent être utiles pour l'élève dans la mesure où elles lui montrent ce qu'il faut faire et ne pas faire, d'une façon générale. Mais elles n'indiquent pas s'il a compris correctement ou non le sujet (question ou  texte) qui lui est proposé en devoir, ce qui reste quand même l'essentiel !
Du côté du professeur, la correction est - bien sûr ! - consciencieuse, mais elle n'est pas une science exacte. Cette fiche lui servira plutôt à vérifier dans le détail le bien-fondé de son premier jugement (y compris la note), lequel est toujours d'abord synthétique, mais là encore d'un point de vue uniquement formel.




Barème général (autre manière de dire...)


- le devoir n’est pas fait : 0 ; rendu en retard (– 1 pt par jour de retard)
- recopiage pur et simple d’un extrait de livre, article d’encyclopédie ou autre, immédiatement repéré et sanctionné comme il se doit
- devoir nettement trop court ou à peine esquissé
- absence de plan : le devoir se compose de bribes irrégulières et non reliées, ou bien d’un bloc monolithique sans paragraphes, sans introduction ni conclusion
- hors-sujet complet, résultant d’une absence de lecture précise du sujet, ou d’une incompréhension radicale
0 > 2

- le sujet est vaguement pris en compte mais…
- discours insipide, sans conceptualisation ni problématisation philosophiques, composé essentiellement d’une liste d’exemples, de récits, de lieux-communs, de bavardages… ; discours polémique non argumenté et prétentieux ; défilement de doctrines apprises par cœur mais utilisées sans rapport avec le sujet
- règles élémentaires de présentation et d’écriture non respectées ; maladresse et/ou confusion extrême du style
3 > 5

- des efforts louables mais…
- conceptualisation faible, usage limité des notions
- insuffisance du plan, se manifestant par 1° des contradictions dans les raisonnements, 2° des répétitions, 3° l’enchaînement non nécessaire des parties et paragraphes
- hors-sujet partiel provenant d’une compréhension insuffisante ou erronée du sujet (trop élargir le sujet, trop le rétrécir, passer à côté)
6 > 8

- une assez bonne tenue générale du devoir, de bons passages mais aussi…
- confusions ou inexactitudes partielles relatives aux notions, doctrines, etc.
- fragilité et partialité de l’argumentation
- problématisation très moyenne, sens critique à développer
9 > 11

- quelques maladresses, des aspects du problème restent ignorés mais…
- démarche de pensée globalement cohérente à partir du problème clairement formulé
- analyse relativement poussée des notions
- des éléments assimilés de culture philosophique
12 > 14

- des progrès sont encore possibles mais…
- véritable réflexion à la fois enracinée dans l’expérience de l’élève et une culture philosophique réelle
- capacité d’apporter une réponse précise et convaincante à la question posée
- qualités d’exposition et de style
15 > 17

- sujet parfaitement traité au moyen d’une pensée originale et authentiquement philosophique
- art du discours, et notamment règles de la dissertation totalement maîtrisées
- utilisation subtile des doctrines et autres références
18 > 20