vendredi 25 novembre 2011

"Ce monde est-il une prison ?" MATRIX AVEC PLATON (questionnaire, TD)


- Lire le texte de Platon, "l'allégorie de la caverne", dans le Livre VII de La République, œuvre maîtresse de Platon
- Voir ou revoir le film Matrix…




Questions

1) Qu’est-ce qu’une allégorie ?

2) Au-delà de la simple description, quel est le sens philosophique général de l’allégorie de la caverne ? (Tenir compte des divers éléments exposés, la caverne, les ombres, les prisonniers, les gardiens, etc. et aussi du fait qu’il s’agit d’un parcours et d’un récit.) Cette allégorie est-elle toujours actuelle ? Sommes-nous, hommes du XXIè siècle, comme ces prisonniers ?

3) Comparativement, qu’est-ce qui correspond à la Caverne dans le film Matrix ? Qui sont les prisonniers, les gardiens ? Qu’est-ce que le Réel ?

4) Quelle est l’activité des prisonniers dans la caverne ? Pourquoi sont-ils dans l’erreur ? En sont-ils conscients ? Pourquoi le monde des « sens » est-il porteur d’illusions ? A quelle sorte de « savoir » aboutit-on lorsqu’on « juge d’après les apparences » ? Comment se nomme cette sorte de savoir provenant uniquement de l’« expérience » sensible (indispensable dans les sciences par ailleurs).

5) Dans La République, Platon expose les caractéristiques d’une Cité idéale. L’un des problèmes majeurs est la sélection du « leader » ou du roi appelé à la gouverner (Platon n’envisage pas la démocratie) : celui qui se montrera capable d’exercer le pouvoir devra être un homme exceptionnel, un homme instruit et « libéré » des illusions de ce monde et des opinions communes. Cet enjeu politique et éducatif de l’allégorie étant posé, peut-on préciser davantage qui sont les « manipulateurs ou les « marionnettistes » évoqués par Platon dans l’allégorie ? Quelle est la nature de l’ « illusion » de ce point de vue,  des ombres de la caverne, et quels sont les moyens utilisés (correspondant au feu dans l’histoire) dans la société réelle pour maintenir les hommes (le peuple) dans l’ignorance ?

6) Pourquoi Platon imagine t-il qu’"on" va venir délivrer l’un des prisonniers ? Qui sont ces libérateurs ? Pourquoi n’envisage t-il pas qu’un prisonnier (voire un groupe) se détache de lui-même, par force ou par ruse ?

7) Dans Matrix, comment et par qui Néo est-il contacté ? Que signifie le fait que Néo soit qualifié d’« élu » par Morphéeus ? Comment qualifier l’état d’esprit dans lequel se trouve quotidiennement Néo ? « Tu sais que quelque chose ne tourne pas rond mais tu ne sais pas pourquoi » lui dit Trinity… Est-ce le début d’une démarche « philosophique » ? Par ailleurs peut-on dire que l’initiation de Néo par Morphéeus soit de nature philosophique ? (Lors de son initiation, Néo « apprend » en un clin d’oeil une foule de savoirs plus ou moins utiles comme des techniques de combat, mais par insémination mentale artificielle : ce n’est pas vraiment ce qu’on appelle se former à la réflexion philosophique !) Qui sont les personnages les plus manifestement « philosophes » dans Matrix, s’il y en a ? (Vous pouvez aussi évoquer les films Matrix II et III si vous les avez vus.)

8) Qu’est-ce que l’histoire du film Matrix comporte de clairement religieux ? Cherchez la signification des noms propres : Néo, Morphéeus, Trinity… Qu’est-ce qui motive les principaux personnages du film dans leur parcours, leur raison de vivre ? L’amour tient-il un  rôle important  dans cette histoire ?

9) Pourquoi selon Platon la libération s’avère t-elle difficile et douloureuse pour le candidat à la Vérité ? Pourquoi s’effectue t-elle lentement et par étapes ? Pourquoi la philosophie est-elle une discipline difficile ?

10) Dans Matrix, que signifient au plan philosophique « la pilule bleue et la pilule rouge » ? Pourquoi Morphéeus prévient-il Néo en ces termes : « Souviens-toi, je ne t’offre que la Vérité, rien que la Vérité » ? Quelle est cette vérité dans le film ? Pourquoi, confronté à la vision du « réel », Néo refuse t-il d’abord de le croire ? Et pourquoi, une fois revenus dans le vaisseau avec Morphéeus, ce dernier s’excuse t-il de l’avoir libéré « alors qu’il n’était pas prêt » ? Pourquoi, après un certain âge, un esprit refuserait-il d’être libéré ?

11) S’il ne faut pas juger selon les apparences des sens, quelles autre sortes de jugements devrions-nous émettre ? Explicitez la métaphore du Soleil. Qu’est-ce qu’une Idée, une Essence ? En quoi le fait de réfléchir, de chercher et finalement de contempler les Idées vraies est-il considéré comme le Bien suprême pour un philosophe ? Pourquoi alors celui-ci ne reste-il pas cloîtré dans sa « tour d’ivoire », à l’abris des catastrophes de ce monde ? Pourquoi le libéré de Platon retourne t-il finalement dans la caverne ? Pourquoi faire ? Dans Matrix, quelle forme paradoxale prend le retour dans « la caverne » (souvenez-vous de la scène dans la voiture qui les conduit chez l’Oracle) ?

12) Parvenu chez l’Oracle, et auparavant lors de son entraînement avec Morphéeus, Néo n’en finit pas de découvrir les « pouvoirs de l’esprit ». Il apprend par exemple d’un enfant « élu potentiel » comment tordre une cuillère. Comment y parvient-il ? Qu’est-ce que cela révèle sur la nature de la « cuillère » ?

13) Pour Platon l’un des degrés de connaissance à acquérir (ce n’est pas le plus élevé), au dehors de la caverne et dans le monde réel, correspond à l’étude des nombres et de la mesure mathématique des choses (voir l’illustration). C’est cette connaissance qui permet ensuite d’acquérir l’efficacité technique, comme de construire des machines. Or dans Matrix, les humains sont victimes des machines. Cependant Morphéeus prédit à Néo qu’il aura finalement l’avantage sur elles, notamment au moment du combat décisif  contre l’Agent Smith. Pourquoi peut-on penser que l’intelligence humaine sera finalement toujours plus « forte » que celle des machines ? Que dit exactement Morphéeus ?

14) S’il est vrai que nos esprits sont aveuglés par les apparences, faisant de nous des esclaves, esclaves de notre corps (« le corps est le tombeau de l’âme » selon Platon) mais aussi des puissants, vous paraît-il judicieux de s’exercer à maîtriser son esprit ? Est-il possible de faire travailler l’esprit sans faire travailler le corps ? Dans Matrix, lorsque quelqu’un meurt dans la Matrice, il meurt aussi dans la réalité : pourquoi ? (Morphéeus le dit à un certain moment.) Qu’est-ce que cela révèle à propos de la « dualité de l’âme et du corps » ?

15) Dans Matrix, quelle est l’importance et la signification de l’Oracle ? Qui est-elle ? Pourquoi a t-elle inscrit chez elle la formule de l’oracle de Delphes reprise par Socrate : « Connais-toi toi même » ? Qu’apprend-elle finalement à Néo ? Pourquoi, à l’issue de la visite, Morphéeus dit-il à Néo : « Ce qui a été dit l’a été pour toi, seulement pour toi » ?

16) Dans l’allégorie de la caverne, comment interpréter l’hostilité des prisonniers à l’égard de celui qui  revient vers eux ? Peut-on le considérer comme un sauveur ou comme un… gêneur ? Dans Matrix, le comportement de Cypher est-il compréhensible, sinon excusable (il assassine quand-même froidement plusieurs membres de l’équipage !). Pourquoi lâche-t-il à l’Agent Smith, tout en dégustant un succulent (et cependant illusoire) rumsteack : « les ignorants sont bénis » ?

17) Enfin à quel événement réel, ayant très profondément et très douloureusement marqué Platon, peut faire penser la toute dernière phrase du texte (« Ils le tueraient certainement ») ?